content top

Le Maroc créerait 7 fois plus de richesses selon une étude de la Banque Mondiale

le maroc 7 fois plus de richesse


le maroc 7 fois plus de richesseSelon le rapport de la Banque mondiale «Whereis the weath on nations? Measuring Capital for 21st Century», la richesse immatérielle créée par habitant au Maroc est 7 fois supérieure au PIB estimé par la comptabilité nationale. Le PIB/hab est d’un peu plus de 3.000 dollars. En richesse immatérielle, il culmine à 22.965 dollars.
ce n'est ni la quantité de cuivre, de pétrole,de gaz et encore moins de diamant ou de réserves en devises qui fait la richesse d’une nation. C’est surtout ce «goodwill» non quantifiable qui n’apparaît pas dans les estimations du PIB. En gros, ces éléments qui font la solidité des fondations d’un pays à long terme, à savoir son capital immatériel, conclut un excellent rapport de la Banque mondiale «Whereis the weath on nations? Measuring Capitak for 21st Century».
Evalué par ce critère, le PIB/hab du Maroc est 7 fois supérieur au PIB évalué par la comptabilité nationale. Le Royaume (22.965 dollars par habitant) largue l’Algérie (18.491/hab) et devance l’Egypte (21.879 dollars).
Pour évaluer le capital immatériel des Etats, les auteurs de l’étude ont pris en considération deux facteurs: le capital humain et la qualité des institutions formelles et informelles. Ils en tirent trois conclusions importantes et qui devraient inspirer bien des politiques économiques: plus un pays est riche, plus la part du capital immatériel dans sa richesse est élevée. Dans les économies développées, le capital immatériel représente, en moyenne, entre 66 et 80% de la richesse. Pour le Maroc, cette proportion s’élève à 78%. Conséquence d’une économie basée sur la rente pétrolière, l’Algérie affiche un capital immatériel négatif. Pour l’Egypte et la Tunisie, la part du capital immatériel se situe respectivement à 67 et 72%. En Turquie, elle est à 75%.
Deuxième enseignement, la place critique du capital immatériel dans la richesse et la prospérité des Etats. La valorisation de Whats
App à 19 milliards de dollars (au moins deux fois la valeur de Maroc Telecom et plus de 3 fois celle du groupe PSA) à la suite de son rachat par Facebook a marqué tous les esprits. Avec quelques années d’avance, les conclusions du rapport de la Banque mondiale avaient à leur manière corroboré les fondements de la valeur de cette start-up internet: le capital humain est le noyau central des richesses immatérielles. Enfin, les pays en développement n’investissent pas assez dans le renouvellement de leur capital (naturel, entre autres).
Mais la notion de capital immatériel va bien plus au-delà, comme le relèvent les résultats de l’enquête «Nation Goodwill Observer» réalisée par HEC, W, Ernst & Young, Havas Design+ et Cap auprès de 1.000 leaders économiques et leaders d’opinion internationaux en 2012.
Au sens de l’étude, cinq composantes essentielles forment le good-will : la stabilité, la performance économique, l’innovation, la créativité culturelle et artistique, l’environnement et la qualité de vie.
L’enquête classe les pays selon la perception de leur image instantanée et leur capacité à tirer profit de la mondialisation. Autant dire que ses résultats sont scrutés par les investisseurs mondiaux et le monde économique de manière générale. Oui, la richesse immatérielle d’un pays est un avantage compétitif dans la mondialisation, tranchent ses auteurs. Ces derniers avance un double bénéfice attaché au capital immatériel: d’un point de vue externe, le «goodwill» est une source de création de valeur pour un territoire et constitue un levier de son attractivité auprès des investisseurs et des talents.
D’un point de vue interne, le goodwill contribue à la fierté nationale, à la cohésion d’une nation, à sa confiance dans l’avenir. L’étude met enfin en lumière deux leviers sur lesquels agir pour accroître le «goodwill» d’un pays et déterminer la force d’une marque pays: agir sur l’image instantanée du pays pour valoriser ses atouts concrets, facteurs d’attractivité et de compétitivité et sur sa capacité à tirer parti de la mondialisation pour se doter d’une image dynamique et ouverte.
Composante essentielle du goodwill, l’image instantanée se nourrit d’éléments tangibles tels que l’entrepreneuriat, l’innovation, la stabilité politique, la performance économique… Deuxième axe du good-will, l’image projetée obéit à d’autres moyens d’actions. Elle est fondée sur des facteurs intangibles. Le rayonnement éducatif, culturel et sportif, et celui des métropoles et des entreprises représentent aux yeux des leaders d’opinion, des leviers d’image immatérielle à forte valeur ajoutée.
Le capital-image d’un pays est fortement corrélé à ses atouts concrets et mesurables. Celle-ci est fondée sur ses performances dans plusieurs domaines: économique, compétitivité, innovation, politique et libertés, développement humain, etc. Un pays qui bénéficie d’une bonne perception auprès de leaders d’opinion a aussi plus de chance d’attirer les investissements. La «valorisation» de cette image est un enjeu majeur pour les pouvoirs publics. Dans le domaine des loisirs par exemple, la marque Marrakech rapporte, à elle seule, plus de valeur dans le PIB que le simple chiffrage des nuitées et des recettes touristiques.

Source: L'économiste

ILS SAVAIENT QUE LEUR FILS NE VIVRAIT QUE QUELQUES JOURS, ALORS ILS ONT DÉCIDÉ DE FAIRE CECI

Ce couple de l’Illinois savait qu’après sa naissance leur bébé n’aurait que quelques jours à vivre. Ils ont alors vécu comme si chaque jour était le dernier et ont décidé de lui créer 10 journées inoubliables. Car bébé Zion Isaiah Blick est décédé d’une maladie génétique à l’aube du 10è jour de sa courte vie. Voyez plus bas la vidéo hommage postée sur Vimeo.
zion1
zion2
zion3
z4
z5
z6
z7
z8
z9
z10
z11
z12
z13
z14
Source : dailymail 

Le temps joue contre Schumacher

 Le temps joue contre Schumacher
Même si l’espoir demeure, plus les semaines passent, plus les chances de voir l’état de santé de Michael Schumacher s’améliorer ont tendance à s’amenuiser, affirment les neurochirurgiens.
Vendredi dernier, le dernier bulletin concernant l’état de santé de Michael Schumacher faisait état d’une situation «stable». Pour la première fois depuis le 6 janvier, on aura noté que le communiqué n’évoquait pas d’état «critique» comme c’était le cas jusqu’alors. Quelques heures plus tard, une source proche du pilote avançait même «une légère amélioration

Mais cela fait désormais plus de trois semaines que le septuple champion du monde lutte contre la mort, plongé volontairement dans le coma. Or, les semaines qui passent ne jouent malheureusement pas en faveur du champion allemand, comme l’explique le professeur Orgogozo dans un entretien accordé au Point.fr: «Chaque jour et surtout chaque semaine qui passent diminuent les chances de voir la situation s'améliorer. En pratique, lors d'un traumatisme "fermé" (comme c'est le cas pour Schumacher) le cerveau cogne à l'intérieur d'une boîte crânienne, qui est très rigide. En réaction à ces chocs, il gonfle et développe des hémorragies, ce qui augmente les compressions. C'est pour "faire de la place" que les neurochirurgiens interviennent. Normalement, le bénéfice est sinon immédiat, du moins rapide. S'il ne se produit pas, cela veut dire que les lésions sont importantes et diffuses et qu'elles ont de faibles chances de régresser.»
Professeur de neurologie à l'université de Bordeaux, Jean-Marc Orgogozo explique en outre que le cap des trois semaines est important dans le processus de ce type de traumatisme : «Si rien de franchement positif ne s'est produit pendant les trois premières semaines, cela devient plutôt inquiétant. (…) Que Michael Schumacher récupère sans séquelles serait un peu inespéré, mais ce n'est toujours pas impossible.»

Interrogé par La libre.Belgique, Jacques Brotchi, neurochirurgien belge, fondateur du  service de neurochirurgie de l’hôpital Erasme à Anderlecht, tient un discours similaire : «Quand on a dû maintenir le coma durant deux ou trois semaines, nous avons eu des déceptions, des malades qui ne se réveillent pas du tout, à peine un bref instant où émergent dans un piteux état… On prévient alors la famille des risques multiples – notamment d’infections – et on fait comprendre aux proches qu’on est dans une situation sans issue, qu’il est peut-être temps d’abandonner la bataille.»

Si cela n’a pas déjà été fait, les médecins du CHU de Grenoble devraient tenter dans les prochains jours de lever le coma en stoppant notamment la respiration artificielle. Un processus qui a pour but «d’observer si le cerveau est capable de prendre le relais des machines pour assurer une respiration spontanée. Lorsque c'est le cas, les médecins peuvent alors évaluer si la personne dans le coma se trouve dans un état végétatif ou dans un état de conscience minimal. Dans ce dernier cas, le cerveau manifeste certaines réactions à l'environnement et les chances de sortir du coma sont meilleures», confie Jean-Marc Orgogozo.

Les risques d'un coma végétatif existent
La possibilité de voir Michael Schumacher s’enfoncer dans un coma végétatif permanent n’est pas à écarter. Ce diagnostic est généralement effectué après quatre semaines de coma. «Il est encore trop tôt pour parler d’un syndrome apallique (suppression des fonctions du cortex cérébral suite à un traumatisme sévère) mais à ce stade, il faut avertir la famille», confie Colin Shieff, neurochirurgien britannique dans le Mirror.  Selon le Mail Online, les chances de guérison de ce syndrome apallique sont inférieures  à 50%. Il n’existe pas de traitement mais un patient peut vivre de longues années dans cet état avec une prise en charge médicale.


Source : H24

Puce obligatoire pour tous les nouveaux nés à partir de mai 2014 !

puce-sur-le-corps.jpg
A partir de mai 2014, ce, à travers l'Europe, tout enfant à naître aura pour obligation de recevoir une puce RFID sous-cutanée. Les hôpitaux publics de l’Union Européenne viennent d’en être avertis.
La puce en question sera fournie avec la feuille relative aux informations du nouveau-né.
Cette puce servira aussi (et surtout) de tatouage bestial ! Elle sera un détecteur GPS puissant qui fonctionnera avec une batterie micro- remplaçable tous les 2 ans dans les hôpitaux d'Etat .
La puce GPS permet une marge d’erreur de 5 mètres, autant dire qu’elle est parfaite. Elle sera reliée directement à un satellite , qui gérera les connexions.
Comme prédit, cette puce sera obligatoire pour tous les enfants nés après mai 2014, avec cependant, un délai de certification courant jusqu’en décembre 2016.
Pour ceux qui veulent en savoir davantage, sachez qu’elle sera implantée sous le coude gauche.
Pour rassurer son monde, cette puce « obligatoire » servira aussi à lutter contre les enlèvements et/ou contre tous les criminels en général.

Remise des Trophées des meilleurs employeurs au Maroc en 2013

Huit entreprises représentant différents secteurs d'activités se sont vues décerner, jeudi soir à Casablanca, les trophées des meilleurs employeurs au Maroc au titre de l'année 2013.
Maroc Meilleurs employeurs 2013
Ainsi, le grand prix de la "catégorie grande entreprise", a été remporté par la société "Ménara Holding", organisée sur cinq pôles d'activités dont le transport, l'automobile et l'immobilier, tandis que la filiale d'Italcementi Group, "Ciments du Maroc" et le spécialiste dans la prestation de services informatiques "HP CDG", ont respectivement remporté le 2ème et 3ème prix.

Le grand prix de catégorie "petite et moyenne entreprise" est revenu à la filiale marocaine du géant de l'informatique, "Microsoft". Le 2ème prix a été décerné à la compagnie "Coca-Cola Export Corporation", le 3ème au fournisseur d'infrastructures télécoms "Ericsson Maroc", le 4ème à "Jacobs Engineering" qui gère de nombreux programme d'ingénie, notamment à destination de l'Office Chérifien des Phosphates (OCP) et le 5ème à "IBM Maroc" (services et logiciels). 

S'exprimant à cette occasion, le ministre de l'Emploi et des Affaires sociales, M. Abdesslam Seddiki a souligné que cette initiative, lancée en 2011, vise à encourager l'investissement dans le renforcement et la valorisation du capital humain, ajoutant que la performance sociale est une des conditions essentielles de la performance économique et de l'efficacité de l'entreprise.

Dans le contexte actuel, a-t-il poursuivi, l'entreprise marocaine doit être socialement responsable et collaborer avec les travailleurs et les syndicats pour promouvoir le travail décent, notant que le renforcement des relations professionnelles constitue un levier de la compétitivité de l'entreprise.

Par ailleurs, M. Seddiki a appelé l'ensemble des entreprises, quelques soient leurs tailles, à investir davantage dans le capital humain pour la promotion d'une bonne gouvernance, axée sur la bonne gestion des ressources humaines, la dispense de formations adéquates aux salariés et la promotion de culture de concertation, de consultation et de dialogue social.

Le ministre a également invité les partenaires sociaux à mieux collaborer, à l'échelle nationale, interprofessionnelle, au niveau sectoriel et de l'entreprise pour renforcer la performance économie et sociale.

Placé sous l'égide du ministère de l'Emploi et des Affaires sociales, le programme des meilleurs employeurs au Maroc 2013, organisé en partenariat avec la Confédération des Entreprises du Maroc (CGEM) et l'Association des femmes chefs d'entreprise du Maroc (AFEM), rend hommage aux sociétés marocaines offrant le meilleur environnement de travail et vise à reconnaître les entreprises qui savent attirer et retenir les meilleurs collaborateurs. 

Géré par l'Institut Best Companies Group, ce programme est mené au Maroc auprès des différentes entreprises et porte sur la perception des employés de la politique ressources humaines (RH), de la culture de l'entreprise, des conditions de travail, des outils RH, de l'évolution professionnelle, de la rémunération et de la reconnaissance professionnelle.

Cette initiative s'est distinguée par la présence d'entreprises représentant les différents secteurs d'activités, ce qui démontre selon, le directeur du programme, Karim Idrissi, que peu importe l'industrie, il est possible de mobiliser ses collaborateurs si on se donne les moyens de le faire.


Source : MAP

BOUDRIKA VERT DE RAGE APRÈS UN COUP DE FIL DU CABINET ROYAL

BOUDRIKA

Le président du Raja, Mohamed Boudrika, a réuni ses troupes d'urgence, jeudi après-midi, après un coup de fil du Palais royal.
Ça chauffe au Raja ! Mohamed Boudrika, président du club, a convoqué, ce jeudi après-midi, les membres du bureau à une réunion d'urgence, après avoir reçu un coup de fil du cabinet royal. Selon des sources au sein du club, deux responsables du Raja auraient adressé une lettre au palais demandant notamment des agréments, et ce en dépit des consignes de Boudrika.  Le président du Raja avait pourtant prévenu tous les membres du club de ne pas faire ce genre de demandes au palais royal.

CR 360

La pub choc de la sécurité routière Néo-Zélandaise !

Hier, la Sécurité routière Néo-Zélandaise a lancé sa nouvelle campagne. Fidèles à eux-mêmes, les Anglo-saxons ne rigolent pas et leurs pubs sont là pour choquer ! Âmes sensibles s'abstenir !

Ce stabilisateur de caméra défie les lois de la gravité

stabilisateur de caméra

Bin qu’il puisse sembler irréel et qu’il puisse semer le doute même au sein des esprits les plus aguerris, le stabilisateur de caméra dont il est question ici existe bel et bien !
Les choses ont le mérite d’être claires d’entrée : ce stabilisateur de caméra est l’un des plus efficaces de sa catégorie. En sa compagnie, il vous sera quasiment impossible de faire ressentir le moindre tremblement au sein de vos vidéos. Semblant défier les lois de la physique, il apparaît également ignorer la gravité !
Tout de même : quel bel objet que ce stabilisateur, très semblable au Freefly MōVI (qui s’appuyait déjà sur un système de blocage de cardan entièrement personnalisé et sur un gyroscope à 3 axes qui stabilise numériquement la caméra, tout en se passant du contrepoids !), qui n’est en fait rien d’autre qu’un cadran doté d’un gyroscope 3 axes. Mais voilà : lors de son annonce, le Freefly MōVI affichait déjà un coquet prix de 15 000$ !

Le Maroc attend les champions et la technologie sur la ligne de but

Le Maroc attend les champions et la technologie sur la ligne de but
© LOC
Le Grand Salon de l’emblématique hôtel La Mamounia’ de Marrakech a abrité la cérémonie officielle du tirage au sort de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports marocain, Mohammed Ouzzine, du président du Comité d’Organisation de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Mohamed Raouraoua, et du président du Comité d’Organisation Local (LOC), Ali Fassi Fihri.
La cérémonie a été dirigée par Hicham El Amrani, secrétaire général de la Confédération Africaine de Football (CAF) et Badou Zaki, ancien grand joueur de l’équipe nationale du Maroc et Ballon d’Or africain.
La soirée a été marquée par une mise en scène artistique mettant en avant les supporters, les couleurs et les emblèmes des équipes participantes pour plonger les 150 convives et les dizaines de milliers de téléspectateurs, qui suivaient la retransmission directe du spectacle, dans l’ambiance des stades. L’occasion pour le LOC de démontrer l’étendue de son savoir faire en matière d’organisation d’événements footballistiques festifs.
"Nous sommes très heureux d'être au Maroc pour la 10ème édition de la Coupe du monde des Clubs de la FIFA, et pour la première fois que ce tournoi se déroule en terre africaine", s'est réjoui Mohamed Raouraoua, souhaitant souligner la bonne ambiance dans laquelle se déroulent les préparatifs de la compétition. "C’est également aujourd'hui la première fois que les délégations des équipes participantes se retrouvent au Maroc, chose dont elles sont ravies. Nous avons la conviction que les Marocains seront de merveilleux hôtes."
Et d'ajouter : "Nous utiliserons la Technologie de Ligne de But pendant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013. Elle sera ainsi appliquée pour la troisième fois après la Coupe du Monde des Clubs au Japon en 2012 et la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013, et pour la première fois en Afrique. Ceci fait de ce tournoi un événement historique."
Le calendrier suivant a été établi à l'issu du tirage au sort:
Match préliminaire (Match 1)
Raja de Casablanca (MAR) - Auckland City FC (NZL)
Quarts de finale
Match 3 :
 Vainqueur Match 1 - CF Monterrey
Match 2 : Représentant AFC - Représentant CAF
Demi-finales :
Vainqueur Match 2 - FC Bayern Munich
Vainqueur Match 3 - Clube Atlético Mineiro
Source :  FIFA.com

Billets en prévente à partir du 14 octobre

Billets en prévente à partir du 14 octobre

Les informations préliminaires concernant la vente de billets pour la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013 ont été communiquées. La prévente en ligne commencera le lundi 14 octobre.
La prévente en ligne est réservée aux détenteurs de cartes VISA. Elle débutera le lundi 14 octobre et prendra fin le dimanche 27 octobre. Elle concerne toutes les catégories de billets, y compris la Catégorie 3, réservée aux habitants du Maroc.
La vente grand public, ouverte à toutes les autres cartes de paiement, commencera le lundi 28 octobre et s'appliquera elle aussi à toutes les catégories de billets.
Les personnes souhaitant acheter leurs billets en personne pourront le faire dans les points de vente locaux qui ouvriront au Maroc en novembre et fonctionneront jusqu'au premier match du tournoi. Ces billetteries grand public seront situées au stade d'Agadir, au stade de Marrakech et à d'autres endroits qui seront annoncés ultérieurement au Maroc.
Pour plus d'informations sur la billetterie de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, rendez-vous régulièrement sur le site de FIFA.com pour y découvrir les dernières actualités.


FIFA.COM

People : shopping royal

People : shopping royal

Moulay El Hassan serait-il déjà une fashion victim ? Le jeune prince, dont les apparitions publiques sont de plus en plus courantes, vient de refaire sa garde-robe pour la rentrée. C’est ce qu’affirme le New York Post, dans sa rubrique “Page six”. Une équipe de “shoppers” professionnels aurait fait des achats “d’une valeur de milliers et de milliers de dollars” pour le prince chez Bloomingdale’s, temple des riches New-yorkais accros à la mode. L’article précise également que le tout aurait été envoyé en jet privé au Maroc.

Source : telquel

Salon du cheval d'El Jadida du 2 au 6 octobre 2013, la Turquie à l'honneur

le cheval vecteur du rayonnement du Maroc, thème de la 6ème édition


El Jadida s’apprête à accueillir la 6ème édition du Salon du Cheval, organisé sur Hautes Instructions Royales, par l’Association du Salon du 2 au 6 octobre 2013 à l’hippodrome Princesse Lalla Malika à El Jadida, sous le thème : le cheval vecteur du rayonnement du Maroc, précisent les organisateurs jeudi lors d’une conférence de presse organisée à Mazagan Beach Resorts, en présence du secrétaire général du ministère de l’agriculture et du gouverneur de la province d’El Jadida, M. Mouâd Jamaï..

Ce slogan est amplement honoré, puisqu’il décrit l’attachement de tout un pays à l’une de ses figures historiques et culturelles les plus emblématiques à savoir le Cheval, et hisse ce Salon au rang des manifestations prestigieuses qui contribuent à la promotion et la valorisation de l’image de marque d’un Maroc à l’international.

Cette manifestation enregistre une affluence record avec plus de 250.000 visiteurs pour une centaine d’exposants. Elle gagne régulièrement en audience aux niveaux régional et mondial
Grâce à son aura, le Salon du Cheval a participé à l’éclosion de la stratégie équine nationale. Révélée en 2011, à l’occasion de la 4ème édition du Salon du Cheval, cette stratégie posait le principe du doublement de la contribution de la filière équine au PIB national à l’horizon 2020. Celui fait important, représente déjà près de 4,7 milliards de dirhams (0,5 du PIB) et pourtant d’après les ^prévisions officielle dépasse les 7 milliards de dirhams.

La particularité de cette 6ème édition, est que le Show international «Modèles et allures du pur sang arabe», organisé chaque année durant le Salon, vient de passer en 2013 de catégorie «B» à «A».

Selon la classification de l’ECAHO (Européen Conférence of Arabe Horse Organisation). Cette distinction récompense le travail accompli jusque là pour la mise en valeur de ce concours unique au Maroc lui attribuant une place de choix sur la scène international.

Dans le même esprit de promotion du cheval,  «pur-sang arabe» le Salon du Cheval. La manifestation se tiendra le mercredi 2 octobre et le jeudi 3 octobre en 2 sessions, six compétitions qualificatives et un championnat composé de six épreuves.

Le Cheval d’El Jadida reprend cette année l’organisation de la coupe des éleveurs du Maroc sous l’égide et la collaboration de l’Organisation du Cheval Arabe (AHO). Ce concoure se déroulera le mercredi 2 octobre sur la même carrière et primera les plus beaux spécimens au niveau national
Par ailleurs, outre la 2ème édition du championnat international du cheval barbe prévu le samedi 5 octobre prochain avec la participation des pays du Maghreb d’Europe, la ville d’El Jadida aura l’honneur d’accueillir la finale du Morrocco Royal Tour. Ce concours permet à une soixantaine de cavaliers internationaux de se mesurer et d’engranger des points dans le cadre des éliminatoires du championnat du Monde pour le groupe 7 (Afrique du Nord et Moyen Orient, mais également les jeux équestres mondiaux prévus en Normandie en 2014.

«L’organisation d’un Concours International de Saut d’Obstacles (3 étoiles) révèle l’existence des moyens et de compétences à même de placer le Maroc dans le club des grandes nations du concours hyppique, affirme Son Altesse Royale le Prince Moulay Abdellah Alaoui, président de l’Association du Cheval.


Parallèlement à un programme riche en conférences scientifiques destinées à améliorer la sensibilité des éleveurs, ainsi qu’à des activités culturelles et ludiques denses et variées, les après midi de cette 6ème édition du cheval d’El Jadida seront agrémentés par de superbes spectacles de Sorbas de Tbourida, représentant chacune une région du Royaume enthousiasmeront, par leurs exhibitions, un public passionné.

Lancement d’un SAMU gratuit au service des malades

● Le ministère de la Santé, en collaboration avec plusieurs communes rurales et ISSAF Assistance, va mettre à la disposition des populations de la province d’El Jadida, un service d’urgences médicales (SAMU), selon un modèle adapté et répondant aux standards internationaux. 
● Ce service permettra de réduire considérablement les cas de décès des patients avant leur arrivée aux urgences.

El-Hossein-El-Ouardi-presidant-la-signature.jpg

Le ministre de la Santé publique, El Hossein El Ouardi, a présidé, mardi 21 mai, la cérémonie officielle de la signature d’une convention de partenariat pour la mise en place d’un service d’aide médicale d’urgence (SAMU). En présence des autorités locales, il a rappelé l’objectif ultime de renforcer la qualité et la rapidité des soins et de rendre plus performant le service des urgences de l’hôpital provincial d’El Jadida.
Il a également indiqué que cette convention qui s’insère dans le programme gouvernemental fait partie du plan national de prise en charge des urgences médicales au Maroc. Elle été présentée lors d’une cérémonie solennelle présidée par S.M le Roi Mohammed VI à Fès. Il a aussi déclaré que l’objectif principal de son département est de restaurer la confiance des citoyens. Et ce, par l’application de mesures concrètes à travers la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle Constitution relatives au droit à la santé, l’exécution d’une politique participative, l’application du programme gouvernemental en la matière, le renforcement et la consolidation des acquis.
Le ministre de la Santé a ensuite souligné que ce projet, le premier en son genre, s’articule autour des principaux axes suivants : l’amélioration de la prise en charge des urgences pré-hospitalière et hospitalière, le renforcement de la formation et de l’encadrement du personnel médical et paramédical, le développement du partenariat public/public et public/privé, la promotion du cadre réglementaire en la matière.
Toutefois, selon le ministre de la Santé, tout l’effort qui sera fait ne peut réussir sans une politique de formation du personnel médical, annonçant dans ce contexte que pour la première fois au Maroc des infirmiers spécialisés en soins d’urgence seront formés.
Au sujet du renforcement de la formation et de l’encadrement du personnel médical et paramédical, le ministre de la Santé a mis en avant l’importance du développement des Centres d’enseignement des soins d’urgences, ainsi que la création d’une filière de techniciens ambulanciers, d’une filière paramédicale en soins d’urgences et la mise en place d’un Centre d’expertise en évaluation des urgences. «L’amélioration de la prise en charge des urgences hospitalières dans la province passe, quant à elle, par la mise en service de 20 ambulances, 20 médecins, 20 infirmiers et 6 ambulances de type A», a-t-il fait savoir.Charki Draiss, quant à lui, s’est réjoui de cette initiative tout en louant ses initiateurs. «C’est notre mission de veiller à offrir aux citoyens marocains un service médical à la hauteur des aspirations de Sa Majesté».
Le coût de toute initiative au profit du peuple importe peu. L’essentiel est de réaliser des projets sociaux luttant contre la détresse de notre société démunie», a-t-il conclu.
Signalons, enfin, que ce projet, d’un coût global de 66 MDH sur trois années, fait l’objet d’une convention de partenariat entre le comité provincial de développement humain (l’INDH), le ministère de la Santé, le Groupe OCP, JLEC, la commune rurale de Moulay Abdellah, la commune rurale de Haouzia et ISSAF Assistance. 

Les services du SAMU

Le SAMU permet d’assumer plusieurs missions, dont la réception et le tri des appels d’ISAAF avec une ligne d’écoute permanente (24 h/24 h et 7j/7) à travers le numéro 2222 dédié au SAMU d’El Jadida ; la coordination des moyens de secours les plus adaptés dans les délais les plus rapides ; la vérification de la disponibilité des lits d’hospitalisation afin d’orienter d’emblée les patients dans le service le mieux adapté à leur pathologie ; l’avertissement du service receveur pour préparer l’accueil du patient ; la continuité des soins au cours du transport... Le SAMU permettra également d’offrir au personnel de meilleures conditions de travail grâce à des ambulances équipées de matériels performants. Le SAMU d’El Jadida interviendra sur toute la province pour une population totale de 635 000 habitants résidant dans la province ainsi qu’aux personnes de passage. Le SAMU d’El Jadida a une plateforme d’assistance et de régulation médicale avec 5 bases médicales (base centrale El Jadida, Sidi Smaîl, Ouled Frej, Bir Jdid et Ouled Ghanem).

 Abdelmajid Nejdi, LE MATIN

Coupe du trône:Le Dhj élimine l'Asfar

 
Dans un match au sommet des huitièmes de finale de la coupe du trône,le Difaa Hassani d'El Jadida a éliminé L'Asfar finaliste de la dernière édition de la coupe.
Après une première mi-temps qui s'est soldée un score nul,les militaires ont réussi  à ouvrir le score dans la cinquante-neuvième minute par le jeune Youssef Anouar suite à une faute défensive des ''Doukalis''.
Mais huit minutes avant la fin du match,les locaux égalisent le score sur un penalty signé par le défenseur Ahmed Chagou ,avant que son coéquipier Zakaria Hadraf  marque le e but de la qualification dans la prolongation .
Fort de ce résultat,l'équipe de l’entraîneur algérien Abdelhak Benchikha s'est qualifiée pour les quarts de finale.

Yahya Marchane 

Les jeux de la francophonie Nice 2013:Les lionceaux battent les étalons et se qualifient pour les demi-finales


L'équipe nationale marocaine des U20 s'est imposé sans difficultés cette après midi face à son homologue burkinabé au compte de la phase de poules des jeux de la francophonie.
Les coéquipiers D'Anas Al Asbahi ont réussit à dominer le match face à une faible équipe de Burkina Faso ce qui leur ont permis de marquer dans la première mi-temps un joli but par le joueur du Wydad de Casablanca Ayman El Hassouni dans la quarante-deuxième minute et un deuxième but dans la deuxième mi-temps signé par le joueur du Wydad de Fes Abdelkabir El Ouadi trois minutes avant la fin du match.
Ce résultat a permis aux lionceaux de se qualifier pour les demis-finales malgré la défaite face au Cameroun dans le premier match.

YAHYA MARCHANE

Éliminatoires coupe du monde:Les bleus s'imposent devant la Biélorussie


Après une défaite à domicile face à l'Espagne et un match nul face à la Géorgie.Les bleus ont finalement retrouvé le chemin des victoires en s'imposant ce soir à l'extérieure  devant la Biélorussie sur un score de quatre buts à deux.
Ribéry (x2),Nasri et Pogba sont les buteurs des tricolores en revanche,Filipenko et Timofei Kalachev sont les buteurs de la Biélorussie.
Suite à cette victoire,les coéquipiers de Ribéry ont assuré leur deuxième place de groupe derrière le champion du monde l'Espagne ,alors que les Biélorusses sont restés  les derniers du groupe.

YAHYA MARCHANE 

Les 15 plus belles plages du Maroc

Les 15 plus belles plages du Maroc

L’avènement de Ramadan en pleine saison estivale réduira de manière très significative le nombre d’estivants sur les plages marocaines. Alors quitte à se retrouver seul , autant choisir les plus beaux endroits !
1- Plage du Dragon à Dakhla (Atlantique Sud)
2- Plage de Oued Chebika à Tan-Tan (Atlantique Sud)
3- Plage Blanche à Guelmim (Atlantique Sud)
4- Plage d’Ain Dalia à Tanger (Détroit de Gibraltar) 
5- Plage rouge de Laghzira à Mirleft (Atlantique Sud)
6- Plage de Quemado à Al Hoceima (Méditerranée) 
7- Plage de Briyech à Asilah (Atlantique Nord) 
8- Plage de Oualidia (Atlantique Nord)
9- Plage de Diabet à Essaouira (Atlantique Sud)
10- Plage de Ras El Ma à Nador (Méditerranée)
11 – Plage d’Anchor Point à Taghazout (Atlantique Sud)
12 – Plage de Tamri à Taghazout (Atlantique Sud)
13 – Plage de Sidi Qacem à Tanger (Atlantique Nord)
14- Plage de Restinga à Tetouan (Méditerranée) 
15- Plage de Moulay Bousselham (Atlantique Nord) 

Android Device Manager – Un service Google pour retrouver un téléphone perdu


Google vient d’annoncer un nouveau service (qui s’est un peu fait attendre) : Android Device Manager.
Il existe à ce jour un bon nombre de solutions anti-vol pour nos précieux smartphones, entre ceux qu’on peut trouver sur Google Play (Anti Droid Theft, Cerberus pour ne citer qu’eux) et ceux mis en place par les constructeurs (dont Sony, récemment).
C’est au tour de Google de nous proposer sa solution.
Tout comme la plupart des services, Android Device Manager offrira les fonctions de base suivantes :
  • déclenchement de la sonnerie du téléphone même s’il est en mode silencieux
  • localisation
  • suppression des données à distance
Android Device Manager sera lancé courant août et fonctionnera avec les smartphones équipés d’Android 2.2 et plus.

Ramadan Football Un arbitre doit-il couper le jeune en plein match?

Match nul entre le Barca et Lechia Gdansk

Messi et le Barça ont été bousculés par Gdansk
Après une défaite face au Bayern de Munich et une large victoire sur Valerenga,l'Fc Barcelone a été tenu en échec  ce soir par le club polonais de Lechia Gdansk dans un match qui s'est soldé sur un score nul de deux buts partout.
Ce match a connu la première participation de la star brésilienne Neymar Junior Da Silva avec les catalans.
Mais sur le tapis vert,les polonais ont été les premiers à ouvrir le score par Jaroslaw Bieniuk dans la quatorzième minute,avant que Sergi Roberto n'égalise le score pour le Barca dans la vingt-cinquième minute.
Dans la deuxième mi-temps,les polonais reprennent l'avantage par Piotr Grzelczak dans la cinquantième minute ,sept minutes après Lionel Messi égalise au profit des barcelonais.
A noter,que le Barca continuera sa préparation  pour la nouvelle saison en affrontant l'ex club de Neymar l'Fc Santos le Vendredi prochain au Nou camp.

Yahya Marchane 

Le Raja s'offre le Mca



Le Raja de Casablanca s'est imposé Samedi soir en amical face au Mouloudia Club d'Alger sur un score de trois buts à zéro.
Les verts ont été à la hauteur ce qui lui a permis de dominer le match au long des 90 minutes face à une faible équipe du Mouloudia.
Le premier but des champions du Maroc a été inscrit par le nouveau capitaine Mouhcine Metouali dans la première mi-temps,avant que Yassine Salhi et Jilani ajoutent le deuxième et le troisième but .
A noter que le Raja affrontera l'équipe algérienne Association sportive de Chlef le Mercredi prochain au complexe Mohamed V de Casablanca.

Yahya Marchane

A La Réunion, une baigneuse tuée par un requin

Une adolescente de 15 ans a été tuée par un requin, lundi 15 juillet, alors qu'elle se baignait dans la baie de Saint-Paul, à La Réunion. Le Journal de l'île de La Réunion précise que le drame s'est produit vers 12 h 40, à proximité du cimetière marin de la baie : "La touriste se baignait à un peu moins de 5 mètres du bord de plage, entre le club nautique de Saint-Paul et le restaurant le Grand Baie".

Gina Hoarau, directrice de la sécurité publique à Saint-Paul, indique qu'"une partie de son corps a été emportée par le squale". La jeune fille, qui vivait avec sa mère en France métropolitaine, était en vacances à La Réunion chez son père.  "Les conditions de cette attaque sont surprenantes. On ne pensait pas qu'un requin pouvait venir si près de la côte", a expliqué Mme Hoarau.
BAIGNADE INTERDITE
Le préfet Jean-Luc Marx et la maire de Saint-Paul, Huguette Bello, ont assuré au site Zinfos974 que la baignade était interdite à cet endroit, mais que le panneau le signalant était souvent arraché. Une information confirmée par les gendarmes au site MyTF1News. Jean-Luc Marx a par ailleurs annoncé qu'il avait mis en place,"par anticipation""une mesure de prélèvement requin après attaque" qui consiste à "pourchasser l'individu susceptible d'avoir commis cette attaque".
Selon des chiffres recensés par Le Monde.fr et confirmés par The FloridaProgram for Shark Research (FPSR), il ne s'agirait pas de la première attaque mortelle concernant un nageur à La Réunion. Des faits similaires se sont produits en 1981 à Terre-Sainte (Saint-Pierre), en 1984 dans  l'embouchure de la Rivière des Galets (Le Port), en 1998 à Grande-Anse (Petite-Ile) et en 1999 au gouffre de la Roche-aux-Oiseaux (Etang-Salé).
MESURES DE PROTECTION
Le 8 mai, un surfeur avait déjà succombé à ses blessures après une attaque, en face de la plage des Brisants, sur la côte ouest de l'île. Quelques jours après, le préfet avait annoncé un renforcement des prélèvements de requins pour protéger les zones de baignade. En 2011 et 2012, huit attaques de requin, dont trois mortelles, se sont produites sur l'île, suscitant la controverse entre les autorités locales et les surfeurs sur les moyens à mettre en œuvre pour sécuriser la baignade et les sports nautiques.
Interrogé par Le Monde.fr, Robert Calcagno, directeur de l'Institut océanographiqueFondation Albert-Ier-Prince-de-Monaco, organisme qui s'engage pour défendre les squales, rappelle que le moustique tue tout de même 80 000 fois plus que le requin chaque année.



content top

-------------------------------------------

© Copyright Quoi de neuf 2013 Tous droits réservés

.
. ;